Quelques conseils pour connaître le taux d’émissions de CO2 d’une voiture

voiture

Le taux d’émission de dioxyde de carbone CO2 d’un véhicule peut affecter son coût d’immatriculation, ainsi que son autorisation de circuler dans certaines régions. Découvrez comment trouver le niveau de CO2 de votre véhicule sur le document d’immatriculation du véhicule sur cet article.

Où trouver le niveau de dioxyde de carbone sur la carte grise ?

Le taux de CO2 carte grise est calculé par le constructeur puis vérifié dans le cadre de la réception communautaire de type du véhicule. Jusqu’en 2018, la mesure de ces données était soumise au cycle de certification NEDC (New European Driving Cycle) entré en vigueur en juillet 1973. Celle-ci de manière « extraordinaire » (urbaine, extra-urbaine, mixte).

Depuis 2019, tous les véhicules doivent passer par le cycle de certification ou d’homologation WLTP (Worldwide Harmonized Light-duty Vehicle Test Procedure). Ce cycle est entré en vigueur à l’automne 2017 et est le plus représentatif de la consommation réelle. Cependant, cela n’affecte les prix des documents d’immatriculation des véhicules qu’à partir du 1er mars 2020. Ces valeurs sont donc incluses dans le calcul des éco-malus applicables aux immatriculations de voitures neuves.

Auparavant, la norme NEDC définissait le barème des malus écologiques à appliquer lors de la première immatriculation en France.

La norme WLTP remplace le cycle de certification NEDC. Il s’agit d’un cycle d’homologation harmonisé au niveau mondial (et pas seulement au niveau européen) et qui mesure les émissions d’autres gaz polluants en plus de la consommation de carburant et des émissions de CO2. Plus proche de la réalité, le WLTP couvre tous les véhicules utilitaires légers, répartis en trois catégories de véhicules, et prend également en compte les équipements et options du véhicule.

Notons également que le taux d’émission de CO2 du véhicule en conditions mixtes (conduite urbaine et périurbaine) est inscrit dans la case V.7 du dossier d’immatriculation français, mais également de tout certificat d’immatriculation européen.

Et que les tests portent notamment sur la consommation de carburant, l’autonomie, l’émission de CO2 ainsi que le rejet des gaz polluants et/ou imbrûlés.

Comment connaître le prix de la carte grise et des émissions de CO2

La case V7 de la carte grise représente le taux d’émission de CO2 du véhicule. Ce ratio représente la pollution carbone du véhicule et convient à son impact sur l’environnement. Pour réduire les émissions polluantes et atteindre les objectifs climatiques de l’UE, une redevance supplémentaire (perte écologique) est due lors de la première immatriculation en France. Elle s’applique aux voitures neuves et aux voitures d’occasion importées. Le montant de cette taxe environnementale est calculé en fonction du taux d’émission de CO2 et peut augmenter fortement le prix des cartes grises.

A partir de 2021, les émissions de CO2 des voitures d’occasion n’affectent plus le coût de leur certificat d’immatriculation, mais peuvent jouer un rôle dans toute demande de circulation restreinte.