La chirurgie esthétique pour effacer les cicatrices des brûlures

La chirurgie esthétique pour effacer les cicatrices des brûlures

6 avril 2020 0 Par Stéphanie

Une brûlure, quelle que soit sa gravité, doit obligatoirement être prise au sérieux. Découvrez dans cet article les différents traitements chirurgicaux des séquelles des brûlures.

Dès lors qu’une brûlure n’est plus superficielle, il est conseillé de la diagnostiquer dans les meilleures conditions dans le but de laisser moins de séquelles possibles. En effet, après une brûlure, les tissus peuvent rapidement devenir un siège d’infections pouvant aboutir à une septicémie. De plus, une brûlure mal entretenue peut aussi engendrer de nombreuses infections pulmonaires et urinaires.

Le traitement chirurgical des séquelles des brûlures

Les séquelles des brûlures sont de deux types : les séquelles esthétiques et fonctionnelles. Ces deux types peuvent être traités par la chirurgie esthétique Tunisie. En revanche, il est conseillé de patienter au moins 6 moins avant d’entreprendre toute intervention pour que la cicatrisation puisse atteindre un degré suffisant de maturité. Cependant, les atteintes des paupières sont particulièrement traitées en urgence de manière à éviter tout phénomène de rétraction.

Traitement des séquelles esthétiques

Pour les séquelles esthétiques, il est préférable de prélever de la peau saine à proximité de la zone à greffer. Et cela pour conserver une certaine homogénéité entre les deux zones. Lorsque la quantité de peau saine non brûlée est insuffisante pour effectuer une autogreffe, le chirurgien esthétique pratique une expansion cutanée. Cette méthode consiste à induire un ballon en silicone sous la peau, près de la zone greffée. Ce ballon doit subir un gonflement régulier avec un sérum physiologique. Et par conséquent, cette méthode aboutie à un gain cutanée nécessaire à la réparation des séquelles. Il est important de savoir que l’expansion cutanée se déroule sur 1 ou 2 mois puis, le ballon doit être retiré.

Traitement des séquelles fonctionnelles

Pour les séquelles fonctionnelles, il est nécessaire de recourir régulièrement à des massages ou de kinésithérapie. Toutefois, malgré toutes ces précautions, on peut remarquer l’apparition de brides rétractiles sur les cicatrices situées au niveau des articulations. Afin de les supprimer, on peut procéder selon deux méthodes : la greffe de peau et le lambeau. Pour ce faire, on prélève une peau saine du derme ou de l’épiderme en la coupant de sa vascularisation pour pouvoir la greffée dans la zone brûlée. Ensuite, la peau endommagée va revasculariser spontanément et la cicatrise peut se nouveau à rétracter. Dans le cas du lambeau, le prélèvement se fait du derme et de l’épiderme tout en conservant la vascularisation. Cette méthode offre un meilleur résultat qu’un simple greffe. Le chirurgien privilège le lambeau lorsque les vaisseaux et les nerfs sont mis à nu après la libération de la bride rétractile.

La chirurgie esthétique pour estomper les cicatrices de brûlures

Il est essentiel d’établir avec votre chirurgien une hiérarchie des interventions afin de réparer les séquelles de brûlure. Les différents traitements peuvent durer plusieurs temps interrompus avec des périodes de rééducation. Les grandes cicatrices peuvent gêner de nombreuses personnes et devenir un complexe lorsqu’elles sont visibles ou de grandes tailles. De ce fait, il est conseillé de les traiter rapidement avec un chirurgien esthétique afin de retrouver sa vie normale.